L’art de recevoir selon... Arnaud Marchand - Monsieur Cocktail

Blogue

L’art de recevoir selon… Arnaud Marchand

Les téléspectateurs assidus ont fait sa connaissance durant Les Chefs!, mais l’étiquette d’« aspirant-chef » est loin derrière pour Arnaud Marchand, chef copropriétaire du bistro boréal Chez Boulay. Aujourd’hui, plus besoin d’impressionner qui que ce soit : l’heure est à la convivialité!

Sur la table d’Arnaud

Comme beaucoup de chefs, Arnaud préfère relaxer quand il reçoit. « Moi, je veux profiter de ma soirée et de mes amis, pas passer la soirée derrière les fourneaux. Je le fais déjà assez au resto! » C’est pourquoi il conseille d’y aller dans la simplicité et la convivialité en misant sur des plats à partager.

« Une bonne côte de bœuf, là, que tu tranches sur une planche et que tu sers avec des pommes de terre sautées et des asperges, ou l’hiver, de la fondue, de la raclette… C’est chaleureux, j’adore ça! » Pour éviter d’être l’esclave de son poêle quand on a de la visite, le chef suggère les papillotes. « Des poissons, des légumes, tu fais tout ça d’avance, tu passes au four, c’est frais et rapide, parfait pour la terrasse! »

Dans le minibar des Marchand

Si vous êtes un jour invité à souper chez Arnaud, vous serez reçu avec un Ricard à l’apéro. « Et du Ricard, pas du pastis! » précise le chef. « Après, j’aime servir des Rhum & Coke avec le rhum épicé Chic Choc, du Domaine Pinnacle, fait au Québec. » Tout comme au resto, alors qu’il met en valeur les produits locaux dans une cuisine dite boréale, Arnaud se bâtit peu à peu un minibar avec pas mal d’alcools québécois.

Le dernier coup de cœur local du chef? Le vermouth de cidre Rouge Gorge, du Domaine Lafrance. « Ma femme Sophie a capoté là-dessus! Elle le travaille avec du citron et un peu d’eau minérale pour casser l’amertume. C’est la reine du vermouth! »

Arnaud, lui, serait plutôt le roi des scotchs. « J’apprécie de plus en plus les alcools ambrés, comme le rhum, le cognac et le whisky. Je préfère quand les scotchs ne sont pas trop tourbés, qu’ils soient plus sur le miel et le caramel. »

Si l’on est presque assurés de terminer la soirée un scotch à la main chez les Marchand, y a-t-il autre chose qu’Arnaud garde toujours sous la main quand il reçoit? « Hum, laisse-moi y penser… Des Advil? Haha je blague… c’est cliché, mais je dirais la bonne humeur! »


Pour en savoir plus, suivez-le sur Facebook.