Juil 2 2020 -

Le livre des règles du cocktail

Les techniques

Ben oui. La mixologie n’y échappe pas. Elle peut parfois sembler intimidante, mais c’est une chimie des liquides qui obéit à des règles. C’est de la cuisine liquide, finalement. Voici une liste de règles à respecter pour devenir le Monsieur ou la Madame Cocktail de ton entourage!

1. Par la fin, tu ne commenceras pas

La tentation est forte. Je sais. L’azote liquide, le feu, les thermocirculateurs, les siphons, les poignées de poivre rose entier en garniture qui pognent entre les dents et la sphérification du jus en billes. Comme toute profession, la mixologie possède des bases et le plus important apprentissage est celui de la simplicité. Apprenez l’équilibre entre l’acide et le sucre, goûtez à vos spiritueux et tentez de décrire leurs arômes. Perfectionnez votre Old Fashioned, votre Daiquiri, votre Manhattan ou votre Dry Martini.

2. Frais les ingrédients, tu mélangeras

N’utilisez que des sirops naturels et des jus fraîchement pressés. Utilisez votre pilon pour infuser vos sirops avec des ingrédients de saison. C’est la clé d’un cocktail exceptionnel. C’est la clé qui vous fera tomber en amour avec la mixologie.

3. Élever les spiritueux, ta priorité sera

Si votre cocktail est incapable d’amener le spiritueux à exprimer ses arômes ou pire, si votre cocktail ne goûte plus du tout le spiritueux utilisé, vous n’êtes pas en train de faire de la mixologie : vous faites n’importe quoi. Résistez à la tentation d’allonger tout avec du cocktail de canneberge ou des jus quelconques. Remarquez la magie d’un simple sirop de lime dans lequel vous pilez des bleuets frais par exemple, et construisez autour de ces bases pour ne pas vous éparpiller.

4. Autour d’une recette de base, tu créeras

Quelle recette de base ressemble le plus à ce que vous avez envie de faire? Lorsque vous créez, appuyez-vous sur les bases d’une recette existante. Vous souhaitez créer un cocktail au bourbon avec du soda et des fines herbes? Utilisez la recette de base du Mojito, qui vous donne instantanément une technique et des quantités comme point de repère. Ensuite, goûtez et ajustez le tir pour bien équilibrer votre création. N’oubliez pas que l’équilibre d’un bon cocktail est cette ligne bien nette où vous ne sentez pas la présence du sucre, où l’acide prend toute la place sans vous pincer les joues et où l’amertume amène une longueur agréable en bouche.

5. L’œil et le nez, tu charmeras

Nous consommons un cocktail dès le moment où il est déposé devant nous sur le bar. La verrerie est d’une importance capitale et témoignera de votre souci du détail autant que les ingrédients utilisés dans votre cocktail. La garniture doit être impeccable, soignée et discrète. Puisque nous « goûtons » avec le nez, la subtilité de votre garniture viendra sceller le goût du cocktail, soit en faisant un rappel d’un des ingrédients de votre cocktail, soit en présentant un nouvel ingrédient qui, de par ses arômes complémentaires ou contraires, sera responsable du wow.

6. De la glace cheap, tu ne t’enticheras point

Aucun compromis. Utilisez des gros cubes de glace le plus souvent possible.