Liqueur amère

Les liqueurs amères sont de plus en plus populaires grâce à la résurgence des cocktails. Il s'agit souvent d'une macération d'herbes et d'écorces séchées d'agrumes ou de racines dans une eau-de-vie neutre. On procède ensuite à un ajout de sucre et d'eau afin de balancer l'amertume. Idéale en apéro pour ouvrir l'appétit, les liqueurs amères sont aussi des digestifs incroyables.

Voici les trois incontournables liqueurs amères de Monsieur Cocktail. Et dès que vous le pouvez, mettez la main sur un Amaro. 

Aperol

Aperol

Aperitivo incontournable en Italie, l'Apérol est l'entrée en matière parfaite pour habituer votre palais à l'amertume. Avec son goût prononcé d'écorces d'orange, la meilleure façon de le déguster demeure en Spritz, et il est aussi le compagnon idéal du gin et de la tequila.

Arômes d'huiles et d'écorces d'orange. La bouche est moelleuse, douce et amère, sur l'orange avec des fines notes de gentiane.

Aperol sur le site de la SAQ

Campari

Campari

Inventé à Milan par Gaspare Campari en 1860, cette liqueur est un apéritif connu et apprécié partout dans le monde. C'est un incontournable de la mixologie, avec des notes d'agrumes et d'herbes inimitable.

Arômes d'agrumes et de cerises. La bouche est soyeuse, avec des notes sucrées de cerise et d'orange qui se développent, ainsi qu'une subtile note de cannelle. Finale amère et longue.

Campari sur le site de la SAQ

ChartreuseVerte

Chartreuse verte

La chartreuse est une liqueur amère végétale fabriquée dans les caves de Voiron en Isère par les moines chartreux. Liqueur très amère et très végétale dont la recette originale remonterait à 1605, elle est composée de 130 plantes. La verte est la plus courante, mais il existe également de la Chartreuse jaune, plus sucré et mielleuse, ainsi que les VEP, à vieillissement extra prolongé. 

Nez épicé, puissant et herbal. Attaque amère et chaude sur la langue, le sucre s'installe tranquillement sur une finale végétale longue.

Chartreuse verte sur le site de la SAQ