Le Marilyn : 2 oz. de logistique, 1 oz. de convivialité, une goutte de sagesse

Issue du domaine télévisuel où elle a fait ses premières armes après avoir étudié à l’UQAM en stratégies de production culturelle, Marilyn n’aurais jamais imaginé baigner dans le merveilleux univers des cocktails.

 

Monsieur Cocktail - Sirop Gingembre

De la production télé à la mixo : des compétences transversales!
Suite à un déménagement à Québec, une connaissance qui la savait en recherche d’emploi lui a transféré une offre comme coordonnatrice pour la compagnie Monsieur Cocktail. Elle a tout de suite été séduite par la variété des tâches à accomplir. « Je ne connaissais rien en mixologie, à part pour le fait que n’aimant pas la bière, j’avais plus tendance à commander des cocktails les rares fois où je sortais au restaurant », avoue-t-elle avec le sourire. « Mais comme j’avais déjà planifié des productions, j’avais déjà une bonne compréhension des exigences reliées au poste et ça, c’était important. »

L’un des visages de l’entreprise, Marilyn supervise autant les inscriptions aux cours de mixologie en prenant le soin de répondre aux questions et de réserver les salles, qu’elle s’implique au niveau de la logistique événementielle de la compagnie. « Je ne suis pas sur le terrain, mais en amont, je vais aider les clients à choisir des cocktails, m’occuper des locations, du staff, des horaires… J’ai vraiment beaucoup de tâches connexes, mais ça fait justement partie du plaisir de s’impliquer dans une entreprise en démarrage. »

Un art qui s’apprend bien
Détail intéressant : depuis son arrivée chez Monsieur Cocktail, Marilyn a fait son cours de base « cocktails 101 », ce qui lui a donné l’occasion de tomber en amour avec plusieurs produits de la gamme de Monsieur Cocktail. « Le sirop de gingembre est unique, c’est pas simple à faire soi-même! Et disons qu’on est très loin de la grenadine chimique qu’on connaissait avant l’arrivée de la grenadine à l’hibiscus… » Mais tenez-vous le pour dit : rien n’a encore détrôné le classique mojito dans son cœur!

Depuis qu’elle est devenue maman, elle remarque que les soirées entre amis ont pris une tournure plus familiale, toujours sous le signe de la simplicité et de la collaboration. « On se reçoit à tour de rôle et chacun contribue. On boit moins et moins tard, mais en été, on va y aller avec de la sangria ou du thé glacé en format pichet. Le plus important, c’est de partager! »