Red Snapper - Monsieur Cocktail

Red Snapper

  • Au verre
  • Au pichet

Ingrédients

  • 1,5 oz de gin
  • 0,5 oz de Mix à bloody
  • 5 oz de jus de tomates
  • Sel de céleri, tomates cerises, thym frais et une branche de céleri (pour décorer)

  • 1 1/2 tasses de gin
  • 1/2 tasse de Mix à bloody
  • 2 tasses de jus de tomates
  • 1/2 tasse d'eau froide
  • Sel de céleri, 6 tomates cerises, 6 branches de céleri et du thym frais (pour décorer)

Préparation

  • Passer un quartier de citron sur le contour extérieur d’un verre Highball ou d’une pinte.
  • Tremper les rebords mouillés de jus de citron dans le sel de céleri.
  • Remplir le verre de glace, ajouter tous les ingrédients et mélanger à la cuillère de bar.
  • Décorer d’une brochette de tomates cerises, de thym frais et d’une branche de céleri frais.

Préparation

  • Passer un quartier de citron sur le contour extérieur de 6 verres Highball ou d’une pinte.
  • Tremper les rebords mouillés de jus de citron dans le sel de céleri.
  • Dans un pichet ou un contenant de 1L, ajouter tous les ingrédients.
  • Remplir le contenant de glace et remuer pendant 5 secondes à l’aide d’une baguette ou d’une cuillère de bois.
  • Séparer également dans 6 verres Highball, et remplir de glace au besoin.
  • Décorer chaque verre d’une brochette de tomates cerises, de thym frais et d’une branche de céleri frais.

Et pourquoi ne pas embouteiller votre cocktail?

Dans la méthode, avant de le verser dans un verre, filtrer votre mélange pour retirer la glace et verser le dans une bouteille vide que vous conserverez au frigo. À l’arrivée de vos invités, verser simplement le cocktail sur glace et ajouter l’eau pétillante. Santé!

* Un cocktail mélangé et embouteillé se conservera au moins 2 semaines au réfrigérateur.

Créateur: Patrice Plante
Photographe: Annie Ferland
Styliste: Andrée-Anne Hamel

Sirop

Qu’arrive-t-il quand on remplace la vodka d’un Bloody Mary par du gin? On fait un Red Snapper! Apparu semble-t-il au détour des années 1940, le Red Snapper serait la création de Fernand Petiot du Harry’s New York Bar à Paris. Déménagé à New York au St. Regis Hotel, Petiot aurait amené avec lui le Bloody Mary, qu’il avait créé pour un client du bar parisien. Ses nouveaux employeurs, trouvant le nom «Bloody Mary» un peu trop glauque, lui auraient demandé de le changer. Et comme la vodka était devenue difficile à trouver, c’est le gin qui prit sa place. Ainsi est né ce compagnon de brunch idéal!

VOUS AIMEREZ AUSSIVoir tout

Long island iced tea

On a beaucoup ri et/ou jugé le Long Island Ice Tea....

Le verger

Le verger est une incursion à vitesse grand V au coeur...
Gin

Gin tonic à l’argousier

Ce Gin Tonic, c’est une idée du Québec sauvage...

Punch du SagLac

Ah, le Saguenay–Lac-Saint-Jean ! Ses habitants chaleureux,...